Vernissage des Ateliers Henri Matisse

Voir toutes les actualités

Mercredi 19 juin 2019.

Pour notre jeunesse, les ateliers sont une fenêtre sur le monde, ils permettent de développer le sens critique, de faire mûrir les réflexions individuelles. Les ateliers adultes, bénéficient d’un matériel important, mis à disposition par la ville, four à céramique, cabine d’émaillage, gouges et presses, mettent à la portée de chacun l’apprentissage de techniques exigeantes.

C’est un plaisir, de participer au vernissage, des Ateliers Henri-Matisse.

Le rendez-vous culturel, de ce début d’été, qui vient rythmer la saison culturelle vénissiane, dans un esprit de convivialité. Un temps fort, à la découverte de la richesse, de la diversité, et de la qualité des créations, présentées aujourd’hui.

Pablo Picasso disait : « L’art lave notre âme de la poussière du quotidien. »

C’est tout le sens de cette rencontre :

  • Un moment privilégié, qui nous permet de nous évader, l’espace d’un instant.
  • C’est aussi une porte ouverte, à la rencontre de soi-même, et de l’autre.
  • L’art c’est avant tout le partage, d’une sensibilité, d’un ressenti, d’une émotion entre l’artiste et le public, une partie de soi que l’on dévoile.
  • L’art, cela peut être un message à transmettre, une forme de combat, de résistance (David OLERE, PICASSO ” combat pour la paix : expo « Picasso et la guerre » actuellement aux invalide).

A Vénissieux, nous avons toujours considéré l’art, et la pratique des arts plastiques, comme un élément fondamental d’émancipation. Un outil d’ouverture sur le monde, de connaissance, et d’apprentissage. 

La culture favorise l’échange, développe la curiosité, suscite des interrogations.

Nous avons fait le choix, d’une politique culturelle ambitieuse.

Nous portons cette volonté forte, de favoriser l’accès à la culture pour tous.

En proposant aux habitants, une offre complémentaire dans le domaine de la lecture publique, du spectacle vivant, du cinéma et des arts visuels.

L’art et la pratique artistique, entrent dans cette dynamique.

Un domaine qui se renouvelle d’année en année, témoignant d’une remarquable continuité, d’un foisonnement créatif, et d’une énergie toujours présente.

Les équipements culturels municipaux, et les personnels qui les font vivre au quotidien, transmettent la passion de la culture, la connaissance, le plaisir de découvrir ensemble et, la curiosité pour l’art d’aujourd’hui.

Les Ateliers Henri Matisse, tout comme l’Espace Arts Plastiques Madeleine-Lambert, et ses expositions, font partie des réussites les plus originales et plébiscitées, de notre politique culturelle

Résidence d’artistes, salle d’expositions et pratique amateur, sont associés dans le même projet. Ils participent à la démocratisation culturelle, en rendant l’art plus familier, auprès de tous les Vénissians, du plus jeune au plus âgé.

Notre ville compte 19 ateliers, répartis dans 9 sites permanents, dans différents quartiers, au plus près des Vénissians.

Les Ateliers Matisse, ce sont :

  • 206 adhérents, dont 110 adultes et 84 enfants de 6 à 10 ans, et 12 jeunes qui s’adonnent au plaisir de l’art.
  • 13 enseignants, tous artistes, qui transmettent leur passion, et leur savoir-faire.

ce sont aussi :

  • Des ateliers, proposés dans des écoles de la ville, et animés par l’équipe enseignante des Ateliers Matisse.
  • Cette année, 187 enfants, de 7 écoles, ont pu bénéficier de ces ateliers durant le temps périscolaire.
  • 20 classes, du CP au CM2, ont bénéficié de 550 heures d’enseignement artistique, et pratique.

Pour notre jeunesse, les ateliers sont une fenêtre sur le monde, ils permettent de développer le sens critique, de faire mûrir les réflexions individuelles.

Les ateliers adultes, bénéficient d’un matériel important, mis à disposition par la ville, four à céramique, cabine d’émaillage, gouges et presses, mettent à la portée de chacun l’apprentissage de techniques exigeantes.

Toute l’année, des propositions culturelles en direction de tous les publics.

Je citerai quelques exemples :

  • Les enfants de l’atelier Léo Lagrange, ont visité le Musée des Tissus de Lyon, et réalisé un travail sur le tissage.
  • L’atelier Parilly a visité l’Opéra de Lyon, et rencontrer les costumiers, l’occasion de poursuivre des expérimentations, autour des costumes et la réalisation de marionnettes.
  • Les adultes de l’atelier dessin, ont travaillé avec Claire Daudin, artiste en résidence, à travers des techniques de soustraction de matière, de grattage en s’inspirant de l’univers, et de l’imaginaire de l’artiste.
  • L’atelier images, a profité de la présence de l’auteur Rémi Checchetto, pour apporter une dimension littéraire à la recherche, et la production d’images, au travers de la création de livrets.

Vénissieux est fière de la richesse, et de la diversité de son offre culturelle. Un choix politique fort, face aux politiques d’austérité d’un gouvernement, qui rétrograde la culture au second plan des politiques publiques.

En matière de financement de la culture en France, les crédits accordés par l’Etat, sont inférieurs à 1% du budget national.

Aujourd’hui, ce sont les collectivités locales, qui mènent ce combat de la démocratisation de la culture, en assumant à elles seules, presque les ¾ des dépenses culturelles publiques.  En consacrant 8% de notre budget, à la culture, nous affirmons que la création artistique, la transmission, l’éducation, le partage, et la rencontre avec l’art, sont notre bien commun.

Nous portons une politique soucieuse de l’individu, de son émancipation, porteuse de valeurs éducatives, et citoyennes.

Nos équipements culturels sont présents, sur tout le territoire :

  • théâtre, médiathèque, cinéma, bibliothèques, ateliers d’art plastique, école de musique, espace arts plastiques Madeleine Lambert, Ateliers Matisse, ainsi que Bizarre

Ils sont connus et reconnus, au-delà de nos frontières ! Nous maintenons le 1 % artistique, ainsi que nos manifestations culturelles : les Musicianes, le festival Hors Cadre, les Fêtes Escales… „ festival gratuit et ouvert à tous !

Nous avons à cœur, de faire vivre notre collection municipale de 650 œuvres, pour certaines situées dans l’espace public, pour en faire profiter le plus grand nombre. A l’automne, Vénissieux est partie prenante de l’exposition « Trésors de Banlieues ». Une exposition inédite, d’ampleur nationale, organisée par l’Académie des banlieues, association regroupant des villes décidées à changer le regard sur les banlieues, et accueillie par la ville de Gennevilliers. Plus d’une cinquantaine de villes, sont associées à cette initiative. Des communes qui veulent faire découvrir la richesse, et la diversité de leur patrimoine culturel. Des villes engagées pour soutenir la création artistique, et les jeunes artistes.

Aujourd’hui, je voudrais saluer et remercier, chacun d’entre vous pour sa présence, et sa participation. J’adresse toutes mes félicitations aux élèves, petits et grands, pour l’originalité, la qualité et la diversité de vos créations. Merci à l’équipe enseignante, à ces artistes qui conjuguent harmonieusement, apprentissage et liberté de création. Merci également à l’équipe du service arts plastiques, qui accompagnent les ateliers, tout au long de l’année.

Je vous souhaite, un très beau moment, à la découverte de cette exposition et vous invite, dès à présent, à partager le verre de l’amitié.