Samedi 5 septembre 2020.

La Vie associative sportive à Vénissieux est portée, avant tout, par ses bénévoles. Je veux saluer votre rôle et votre engagement. Toutes les heures passées au service du sport, sans autre but que de faire partager la passion d’une discipline, méritent admiration et considération.

C’est un très grand plaisir d’être parmi vous, pour cette 20ème édition de Sport Expo. Un rendez-vous incontournable, où les Vénissians, petits et grands, viennent découvrir la richesse, et la diversité des activités sportives, proposées par nos clubs.

Je voudrais remercier Carrefour Vénissieux, qui accueille chaque année cette manifestation, ainsi que l’OMS, et les 33 clubs présents aujourd’hui.

Cette édition 2020, se déroule dans un contexte particulier, lié à la présence persistante de la covid 19. Nous avons pris les mesures nécessaires pour que ce temps fort, qui marque la reprise des activités après la pause estivale, puisse se tenir dans les meilleures conditions, et dans le respect du protocole sanitaire.

La situation inédite que nous vivons depuis plusieurs mois avec la pandémie, a impacté l’ensemble de la population, en touchant particulièrement les associations. Nous savons les difficultés que vous traversez, en tant que clubs sportifs. La Ville sera à vos côtés pour vous accompagner. Vous pouvez compter sur l’engagement de Monsieur Khamla, adjoint à la politique sportive, ainsi que sur l’OMS pour vous soutenir. Dans le contexte singulier que nous vivons, nous aurons à cœur de permettre aux clubs de reprendre leur activité, tout en respectant les gestes barrières, et les distanciations physique s’imposant en tous.

Nous avons, à ce titre, travaillé sur un protocole définissant les modalités communes à l’ensemble des clubs, pour la reprise des activités. Les dispositions sont contraignantes, mais offrent néanmoins la possibilité à chacun de pouvoir reprendre une pratique sportive. Elles pourront s’assouplir dans le temps, en fonction de l’évolution du contexte sanitaire. Il faudra avancer pas à pas, et nous adapter.

Comme sur l’ensemble du territoire national, la pandémie de Covid 19 a provoqué d’importantes difficultés financières, dans bon nombre d’associations, qu’elles soient sportives, culturelles, de solidarité ou d’insertion. La perte de missions, l’annulation des manifestations, la baisse des recettes, ou les remboursements des cotisations, les ont lourdement pénalisées. Consciente des difficultés, la ville a mis en place un fonds municipal d’aide aux associations, doté d’une première enveloppe de 300 000€, inscrite au budget supplémentaire 2020.

La crise sanitaire que nous traversons a certes, révélé la grande vulnérabilité de notre société, mais elle a aussi montré l’existence d’une force bien présente à Vénissieux : celle de la solidarité active.

Dès le début de l’épidémie, les citoyens et citoyennes se sont organisés, et mobilisés en nombre, pour apporter l’aide nécessaire aux plus fragiles, faire vivre des solidarités de voisinage, et pour soutenir les associations souvent privées de leurs ressources bénévoles senior, contraintes de rester à la maison. Des milliers d’actions collectives ont contribué à rendre la période moins dure.

A Vénissieux, nous en sommes convaincus, les associations sont une richesse, un bien commun. Il est essentiel d’en prendre soin au regard de leur pouvoir de solidarité, de démocratie, d’économie, d’innovation, d’utilité et de cohésion sociale.

Avec l’Etat et les collectivités territoriales, les associations complètent et démultiplient la force du service public. Comme souvent en temps de crise, et au plus fort des secousses, la vie associative maintient réelle et vivante, notre capacité à vivre et agir ensemble.

Les associations de solidarité ont été présentes, sur le terrain, durant tout le confinement, pour porter secours à ceux qui n’avaient plus de solutions, notamment pour se nourrir.

Ce sont également les associations culturelles, d’éducation populaire et de jeunesse, environnementales, familiales ou sportives, qui ont adapté leurs activités pour maintenir les liens, et soutenir leurs adhérents.

La Vie associative sportive à Vénissieux est portée, avant tout, par ses bénévoles. Je veux saluer votre rôle et votre engagement. Toutes les heures passées au service du sport, sans autre but que de faire partager la passion d’une discipline, méritent admiration et considération.

Je veux également saluer votre énergie pour construire des projets communs, et d’intérêt général. La vie associative n’est pas fondée sur le profit, mais sur le partage de valeurs. Elle produit du lien, et du sens au travers de l’engagement.

Pour toutes ces raisons, développer un véritable service public du sport, est une priorité.

  • 12% du budget ville consacré, au sport et à la jeunesse.
  • 850 000 euros de subventions versées annuellement aux clubs.
  • Un parc sportif varié, et d’une grande richesse reconnue au-delà de l’agglomération lyonnaise, et des tarifs attractifs qui les rendent accessibles à tous.
  • + de 12 000 m² de surface sportive à entretenir
  • Une mise à disposition gracieuse de ces installations, pour les clubs sportifs, leur permettant de proposer à leurs adhérents, des tarifs de pratique abordables.
  • Un soutien important aux manifestations sportives locales organisées par les clubs, avec la mise à disposition d’équipements, et de matériels.
  • Un soutien, et une collaboration très étroite avec l’OMS, véritable outil de développement de la politique sportive vénissiane, pour accompagner et soutenir les clubs.
  • Un centre de Médecine du sport.
  • Une politique à dimension éducative, qui s’inscrit pleinement dans le cadre du Projet Educatif de Territoire.
  • Plus de 100 manifestations sportives organisées à l’année.
  • 2 500 heures / an de compétitions sportives.
  • 650 000 usagers fréquentes annuellement nos installations.
  • 11 000 pratiquants, dont 40% ont moins de 12 ans.
  • Soutien des familles dans l’accès à la pratique sportive.

En 2019, le CCAS a créé une aide à l’adhésion à un club sportif pour les ménages les plus modestes, en fonction du quotient familial, et dans la limite d’une enveloppe financière annuelle, fixée à 20 000 euros, qui pourra évoluer suivant les besoins.

La Ville a obtenu en 2019, et pour une période de 3 ans, le label « Ville Active et Sportive » avec 3 lauriers sur 4 possibles.

Pour Vénissieux, être labelisée « Ville Active et Sportive », est un réel encouragement pour les choix, et les efforts effectués ces dernières années par la municipalité, dans le cadre de la politique sportive, en matière d’investissement, de personnel, d’événements sportifs, d’animation et de soutien au mouvement sportif.

C’est également une récompense pour l’ensemble des acteurs du sport local, et notamment le mouvement sportif vénissian, riche et diversifié, et très fortement impliqué dans la politique sportive de Vénissieux.

En ce début de saison, il me paraît également indispensable, de vous informer des grandes propositions inscrites au prochain plan de mandat, concernant le volet sportif avec notamment :

  • La reconstruction de la piscine Delaune.
  • La couverture des terrains de tennis municipaux.
  • La couverture progressive des stades, avec un revêtement synthétique.
  • La création d’un terrain de futsal extérieur, libérant des créneaux dans les gymnases.
  • La création d’un espace forme physique extérieur, à côté de la médiathèque.
  • Ainsi qu’un parcours santé-découverte de la ville verte, alternant des activités physiques, et de découverte de la flore, la faune et l’histoire de la ville.

Nous souhaitons également, soutenir les nouvelles pratiques de sport ludique, de sport bien être. Ainsi que le développement et la valorisation du sport pour tous, en renforçant l’observatoire du sport, et du handicap.

La Ville est engagée dans la défense d’un véritable service public du sport, avec la volonté de développer un sport éducatif, porteur de valeurs et qui s’inscrive dans le Projet Educatif de Territoire. Le Mouvement sportif et l’OMS, sont et seront à nouveau partie prenante des réflexions, pour développer notre Projet Educatif de Territoire, dans un souci de cohérence, de continuité et complémentarité éducative.

Je vous encourage à poursuivre votre engagement, et votre militantisme en faveur d’un sport pour tous, où chacun trouve sa place, amateur/champion, jeunes/senior, filles/garçons, valide ou porteur de handicap…

Je vous souhaite à toutes et à tous, une bonne saison 2020/2021, pleine de réussite, et que nous puissions rapidement revenir à un fonctionnement normal.