SOLIDARITÉ AVEC LE VENEZUELA

Voir toutes les actualités

27 février 2019

Hier soir à Vénissieux, place de la Paix,  un rassemblement de solidarité avec le Venezuela était organisé. Partout des voix doivent s’élever, pour faire respecter le choix du peuple vénézuélien, et imposer la paix.

Aujourd’hui, nous sommes tout près d’une intervention militaire des États-Unis au Venezuela pour renverser le gouvernement, légitiment élu en mai 2018 par le peuple,  de Nicolas Maduro. Dernièrement, le secrétaire d’état américain a exprimé sa volonté de passer aux actes. L’intervention militaire aurait des conséquences désastreuses pour les Vénézuéliens, mais aussi pour toute l’Amérique du sud qui pourrait être déstabilisée.

Depuis des mois, les Etats unis préparent un coup de force contre le Venezuela, comme ils l’ont fait, dans le passé, au Chili en renversant le gouvernement de Salvador Allendé, qui a abouti à l’installation de la dictature de Pinochet. L’objectif est de mettre le Venezuela sous la botte US, après l’avoir plongé dans le chaos, l’instabilité et la violence.

L’Amérique du sud a toujours été un terrain de jeu géopolitique de l’impérialisme américain, prêt à tout pour asseoir sa suprématie et piller ses ressources. A chaque fois, que les peuples sud-américains ont élus démocratiquement un président qui n’était pas à la botte des Etats Unis, ces derniers ont tout fait pour le discréditer,  le mettre à mal et remettre en cause le vote. (tous les moyens sont bons)

Après avoir organisé l’étranglement économique du pays, Donald Trump se présente comme le sauveur des Vénézueliens qu’il a lui-même contribué à plonger dans la misère et la souffrance, en imposant de lourdes sanctions économiques.

L’auto proclamation du  Président de l’Assemblée nationale, Juan Guaido,  comme Président en exercice par intérim, le 23 janvier dernier, est un jeu de dupe.

Les dirigeants européens, dont Emmanuel Macron, en reconnaissant officiellement  Juan Guaido comme Président du Vénézuela, se rendent complices des drames qui peuvent se produire dans les jours qui viennent.

Il faut en finir avec l’escalade. Il faut retrouver le chemin de la paix et du dialogue dans l’intérêt du peuple vénézuélien. La France doit agir auprès du conseil de l’ONU pour trouver une issue pacifique aux difficultés que traversent le pays, tout en respectant sa souveraineté. La communauté internationale doit réagir pour empêcher une nouvelle intervention militaire des Etats Unis.

Partout, des voix doivent s’élever pour faire respecter le choix du peuple vénézuelien, et imposer la paix.