Réunion publique : concertation du projet de tramway T10

Voir toutes les actualités

Mardi 14 septembre 2021 – En fin d’après–midi, la réunion publique sur le projet du tramway T10, s’est déroulée à la salle Irène Joliot-Curie. Le T10 amorce un changement de cap dans l’organisation des transports en commun de l’agglomération. Ce sera en effet, la première ligne à relier des communes de la première couronne, sans passer par la ville-centre. Jusqu’au 23 octobre, vous pouvez participer à la concertation et donnez votre contribution sur les registres mis à votre disposition à l’Hôtel de Ville et dans les mairies de quartier Vénissy et Moulin-à-Vent.

Bonsoir et bienvenue à tous. J’aimerais tout d’abord remercier tous les participants à cette importante réunion qui amorce le débat sur le projet T10.

La ligne T10 du Tram reliera la gare de Vénissieux à Gerland, via Saint-Fons. D’une longueur de 7,4 kms, elle proposera 15 stations, pour un temps de parcours total estimé à 24 minutes, et devrait accueillir, d’ici 2030, près de 20 000 voyageurs par jour. Les travaux démarreront en 2023 pour une mise en service prévue à l’horizon 2026.

Le T10 amorce un changement de cap dans l’organisation des transports en commun de l’agglomération. En effet, cette ligne va relier des communes de la première couronne, sans passer par la ville-centre. Elle permettra de mieux mailler les territoires entre eux, et favorisera la mise en relation entre les zones d’activités.

Ce projet innovant résulte d’une volonté affirmée, de désenclaver les territoires urbains et d’atténuer, ainsi, les fractures territoriales. La ligne T10 est synonyme d’amélioration du cadre de vie. Elle développera un maillage plus fin du centre-ville de Vénissieux, et favorisera la continuité des déplacements en vélo, avec de nouveaux itinéraires cyclables, sécurisés et continus. Elle accompagnera la croissance de la population et la transformation de nos territoires, avec notamment l’implantation d’un futur collège intercommunal St-Fons /Vénissieux, avenue de la République. Ce sera aussi un marqueur fort de la reconfiguration du quartier de la gare de Vénissieux, pôle multimodal, avec le Métro D, le T4, et bientôt le T10. Autre enjeu majeur, l’emploi. Cette ligne accompagnera le développement économique des territoires périphériques. Elle desservira les zones d’activités de l’Arsenal, Carnot, République et des ERM de Vénissieux, et reliera les territoires de la Vallée de la Chimie nord, et du port Edouard-Herriot.

Depuis le 23 août, nous sommes entrés dans une phase de concertation, qui se terminera le 23 octobre prochain. Deux mois pendant lesquels, riverains, habitants, acteurs économiques, sociaux, associatifs, futurs usagers, peuvent s’emparer de ce projet, donner leur avis, exprimer leurs interrogations, et leurs propositions. Leurs contributions guideront nos décisions politiques sur des sujets décisifs, notamment le choix, pour Vénissieux, entre 2 variantes du tracé. Au départ de la gare de Vénissieux, le T10 empruntera le boulevard Ambroise-Croizat, puis la rue Emile-Zola, jusqu’au croisement avec le boulevard Laurent-Gerin.

A ce point, deux options sont envisagées, pour rejoindre l’avenue de la République en direction de Saint-Fons : soit bifurquer sur le boulevard Laurent-Gerin, puis la rue Eugène-Maréchal ; soit poursuivre sur la rue Emile-Zola, pour ensuite tourner sur l’avenue Jean-Jaurès. Des options qui représentent chacune leurs avantages. Le tracé haut, via le boulevard Laurent-Gerin, dessert plusieurs équipements, dont le théâtre de Vénissieux. Le tracé bas, via l’avenue Jean-Jaurès, traverse le centre-ville. Les contributions sur les 2 variantes seront prises en compte, ainsi que toutes les études techniques, comme la circulation, le réseau d’eau, ou encore le stationnement, qui ne sont pas encore connus à ce jour.

Nous aurons aussi à nous prononcer sur le positionnement des stations et les sites à desservir, en fonction de l’environnement économique et résidentiel ; l’insertion du tramway dans les quartiers, en tenant compte de la circulation, du stationnement, de la dynamique commerciale, des aménagements urbains et environnementaux ; ou encore la connexion du T10 au réseau structurant, et la réorganisation du réseau de surface.

Le tramway transforme en profondeur une ville, nous l’avons vu avec le T4 et le T6, qui passent par des axes structurants de la commune. Avec la ligne T10, nous aurons certainement d’autres problématiques, en raison d’axes de circulation différents.

Vous devez vous emparer de cette concertation, pour faire remonter vos questionnements, vos interrogations et vos craintes. A cet effet, des registres seront mis à disposition des habitants, à la mairie centrale, et aux mairies de quartier Vénissy et Moulin-à-Vent.

Des rencontres avec les conseils de quartier, les associations, directeurs d’écoles, responsables culturels et sportifs, entreprises, bailleurs seront organisées. Des expositions mobiles, balades urbaines, stands en pieds d’immeubles, sur les marchés, à la gare de Vénissieux, sont aussi prévus. Vous pourrez également vous exprimer lors de l’atelier thématique du 12 octobre prochain en visioconférence. Je vous remercie.