Résultats des élections des délégués de quartier

Voir toutes les actualités

Samedi 29 mai 2021

Aujourd’hui, les nouveaux délégués de quartier, ont été élus pour un mandat de cinq ans. Je mesure l’investissement que cela représente pour chacun d’eux, entre les activités professionnelles, la vie de famille, l’éducation des enfants. Consacrer du temps au présent et à l’avenir de Vénissieux est exemplaire. Un immense bravo à l’ensemble des candidats de ces nouvelles élections, bravo également aux nouveaux délégués, élus dans les 13 conseils de quartier sur tout notre territoire.

Nos démocraties ont besoin d’être régénérées, elles ont besoin d’un second souffle. En France, l’effondrement des taux de participation scrutin après scrutin depuis plus de vingt ans témoigne moins d’une usure citoyenne que d’une forme de défiance, comme si le pacte entre les politiques nationales menées et la population s’était rompu. La nature a horreur du vide et une démocratie malade est une démocratie en danger. Il nous faut recoudre le tissu civique par plus de concertation, plus de consultations citoyennes, plus de proximité, plus d’écoute et d’échanges. En un mot, il faut rapprocher les citoyens et les habitants des centres de décision, les impliquer dans les changements et évolutions de leurs quartiers, de leur ville.

Sans attendre la loi de 2002 qui allait officialiser les conseils de quartier, la ville de Vénissieux avait déjà franchi le pas en les créant sur l’ensemble de notre territoire dès 1989. Notre attachement profond à la démocratie participative, levier indispensable au développement de Vénissieux, n’est plus à démontrer. Une ville avance avec ses habitants, pas au-dessus d’eux, encore moins sans eux. Aller vers les Vénissians, c’est créer des instances où ils peuvent agir comme dans les Conseils de Quartier, le Conseil Citoyen de Développement Humain Durable, le Conseil Municipal Enfants, c’est aussi leur donner la parole à l’occasion du Grand Rendez-Vous, de la consultation en ligne « Ma commune demain ». Les outils de la démocratie de proximité existent, il faut que chacun s’en serve, telle est notre volonté.

Il fallait également les rénover, les moderniser, les adapter aux moyens de notre époque. Un conseil de quartier en 2021 ne ressemble pas à un conseil de quartier en 1989 car le quotidien, les préoccupations et l’engagement dans la citoyenneté ne sont plus les mêmes. C’est la raison pour laquelle, avant ces élections et avant de faire des habitants des acteurs à part entière de Vénissieux, nous avons lancé la consultation citoyenne « Vénissians, la parole est à vous ! », à laquelle ont répondu plus de 1200 habitants. Cette enquête a confirmé la volonté et l’envie des Vénissians de s’investir dans les projets de leur ville, de leur quartier, de faire bouger les lignes. L’attachement manifesté s’est traduit par un renouveau inédit. 159 Vénissians ont présenté leur candidature, venus de tous horizons, parmi lesquels 115 nouveaux candidats, symbole de changement et de continuité de la démocratie de proximité à Vénissieux. Autre signe qui ne trompe pas, 33 candidats de plus ont été enregistrés par rapport à 2017, dans le contexte difficile de la crise sanitaire actuelle. Dans cet apprentissage de la citoyenneté, il faut également se féliciter du vote et des candidatures ouverts pour la première fois aux jeunes de plus de 16 ans. De la campagne de consultation au dépôt des candidatures, je voudrais remercier les Vénissians et les Vénissianes qui se sont engagés pour leur ville, leur quartier et tous ceux qui sont venus renforcer la démocratie participative.

Aujourd’hui, des délégués, à raison de 15 au maximum par conseils de quartier, ont été élus pour un mandat de cinq ans. Je mesure l’investissement que cela représente pour chacun de vous, entre les activités professionnelles, la vie de famille, l’éducation des enfants. Consacrer du temps au présent et à l’avenir de Vénissieux est exemplaire. Une ville est un laboratoire permanent de l’aménagement de nos territoires. Des permanences et visites de quartier vont reprendre. Des formations seront proposées aux délégués pour mieux connaître le fonctionnement d’une collectivité locale. Vous allez porter des projets essentiels en matière du développement durable, de tranquillité, d’amélioration du cadre de vie, de mobilité, de voirie. Un conseil de quartier, c’est la parole, les échanges et les initiatives au plus près du terrain et du quotidien. C’est aussi une assemblée qui ouvre des perspectives plus larges comme la place et le rôle de la commune parmi nos institutions républicaines, les articulations avec la Métropole, l’impact et les conséquences des politiques nationales sur nos politiques de proximité. Vous pénétrez en somme dans la « salle des machines », dans le cœur et les poumons de la démocratie participative.

Un immense bravo à l’ensemble des candidats de ces nouvelles élections, bravo également aux nouveaux délégués, élus dans les treize conseils de quartier sur tout le territoire. Je tiens à saluer le travail de réflexion mené depuis plusieurs mois par Samira Mesbahi, Souad Ouasmi, Patricia Ouvrard et Valérie Talbi, adjointes déléguées aux conseils de quartier. Je remercie également tous les services de la mairie, mobilisés pour l’accompagnement et l’organisation, de ces élections des nouveaux conseils de quartier dans le contexte sanitaire qui est le nôtre. Un nouveau mandat s’ouvre, à vous de vous en emparer et de le construire, étape par étape, au service de tous les Vénissians et de l’intérêt général. Je vous remercie. Nous allons désormais passer à la proclamation des résultats et à l’annonce des candidats élus dans les conseils de quartier de Vénissieux.