Rassemblement pour la Palestine

Voir toutes les actualités

Mercredi 2 juin 2021

Nos voix s’élèvent pour témoigner notre solidarité au peuple palestinien, victime de l’accélération de la colonisation de Jérusalem-Est. Une main fraternelle tendue par Vénissieux,  pour la paix et la reconnaissance de l’Etat palestinien.

Je remercie le PCF Vénissieux d’avoir organiser cette initiative et aussi notre ami palestinien Amjad Rattrout, de l’association Jénine-Vénissieux, pour sa présence, qui nous a permis d’être en liaison vidéo directe avec la Ville de Jénine, dont je salue les habitants. Je remercie tous les personnes présentes ce soir.

En 2015, nous avons reçu le maire de Jénine, Walid Abou Mweiss, accompagné d’une délégation palestinienne. A cette occasion, nous avions signé un traité d’amitié entre nos deux villes, qui entretiennent des liens étroits depuis de nombreuses années. Notamment suite à l’épouvantable massacre du camp de réfugiés, au printemps 2002. Tout le monde se souvient de Ghadir, jeune fille blessée par l’armée israélienne, et opérée des yeux à Lyon grâce à un formidable élan de solidarité. D’autres enfants, soignés en Palestine, ont bénéficié de suivi psychologique, de soins ophtalmologiques. Sans oublier l’opération cartables, remplis de matériels scolaires, fournis aux enfants palestiniens.

Cette main que Vénissieux tend à la ville de Jénine, est la main de la fraternité, de la solidarité, de la paix et de la reconnaissance de l’Etat palestinien. C’était l’un des combats de Blandine Chagnard, dont la brutale disparition a marqué tous ceux qui connaissaient sa générosité, sa volonté, son engagement pour la Palestine. Le square qui porte son nom à Jénine est un hommage à son engagement. Et c’est précisément depuis ce square que nous avons établi le contact vidéo de ce rassemblement, comme un trait d’union avec nos amis Palestiniens. Pour exprimer notre solidarité.