Pack autonomie Vélo

Voir toutes les actualités

Conseil municipal du 3 février 2020, rapport N°9 « Soutien de la Ville au pack autonomie Vélo. »

Les villes doivent agir contre le réchauffement climatique déjà en cours. Regardons au plus près de nous. En deux ans, 1 300 arbres ont été abattus au parc de Parilly, victimes des canicules à répétition, de la hausse des températures, et de précipitations plus faibles. Nier cette réalité n’est plus possible aujourd’hui, tant les scientifiques et chercheurs, ne cessent de nous alerter sur les risques et périls à venir, liés au réchauffement climatique. L’enjeu est planétaire, mais il l’est aussi à l’échelle de nos villes, qui doivent dès maintenant s’adapter à la hausse des températures, intégrer la végétalisation dans les projets d’aménagement urbain, limiter l’empreinte carbone, et l’impact des îlots de chaleur urbain, etc. C’est une question de santé, de bien-être des habitants, et de praticabilité de l’espace public.

Vénissieux s’est engagée, depuis de nombreuses années, dans ce combat, et nos efforts portent leurs fruits, comme le label européen Cit’ergie, obtenu en 2016 et renouvelé en novembre dernier, est venu l’illustrer. De l’Agenda 21 à la rénovation thermique de l’habitat, des énergies renouvelables à l’adhésion, sous conditions d’accompagnement des entreprises, à la Zone à Faibles Émissions, notre ville agit, pas dans les mots et les promesses, mais dans les actes.

Le soutien de notre ville au Pack Autonomie Vélo, initié par la Métropole de Lyon, est entier, car il rejoint l’une de nos priorités : lier impérativement la dimension sociale, au développement humain et durable. Ce Pack Autonomie Vélo, vise à favoriser les déplacements cyclistes, des personnes à faibles ressources.

L’association Janus France pilotera, à Vénissieux, le dispositif qui prévoit des aides, à l’acquisition d’un vélo, ainsi que des démarches d’accompagnement et d’apprentissage, aux règles de circulation, à la réparation, etc. 100 personnes pourraient être ainsi accompagnées, sur le territoire vénissian. Notre ville abondera ce dispositif de 40€ par bénéficiaire, dans la limite de 4 000 euros.

Cinq stations Vélo’v viennent d’ouvrir à Vénissieux. Nous continuons de développer les axes cyclables majeurs. Fin 2018, notre ville comptait 41,6 km de voies cyclables, contre 26,7 en 2012. Le nombre de kilomètres effectués en vélo à assistance électrique, pour les trajets professionnels de la Ville, est passé de 2 220 en 2011, à plus de 29000 en 2018. De même, le nombre de véhicules propres, dans le parc automobile de la Ville, a doublé en l’espace de 5 ans, soit plus de 17% du parc total. Ce pourcentage n’était que de 4,4% en 2010. Les efforts engagés donnent des résultats, il nous faut les poursuivre, les renforcer. Il relève de notre responsabilité collective et morale, de laisser à nos enfants et aux jeunes générations, une planète et des métropoles durables, humaines, et d’en partager ensemble, les ressources et les richesses.

Je vous remercie.