Maison de l’ enfance Max‑Barel

Voir toutes les actualités

Conseil municipal du 15 juillet 2020 rapport n° 14 “Construction de la maison de l’enfance Max-Barel”

Les Vénissians peuvent être rassurés. En accordant leur confiance à notre majorité, ils savaient qu’il y aurait une continuité et une pérennité de nos politiques éducatives. D’un mandat à l’autre, la jeunesse et l’enfance restent bien notre priorité.

Ces deux dernières délibérations donnent le ton des six années à venir, elles illustrent notre détermination et notre ambition, à renforcer les conditions d’apprentissage des jeunes vénissians. La construction de la nouvelle Maison de l’Enfance Max Barel répond tout autant, à l’amélioration de la structure d’accueil, qu’en sa capacité à absorber la montée des effectifs dans le quartier. Le bâtiment pourra accueillir de 160 à 170 enfants, et 15 encadrants, pour une surface totale de 850m2

Une cour et des espaces verts viendront compléter cette nouvelle maison de l’enfance. Je voudrais insister sur la dimension environnementale de l’équipement, avec un raccordement au chauffage urbain (60% d’énergies renouvelables), une toiture végétalisée, une isolation thermique renforcée et des dispositifs pour réduire les effets des canicules, de plus en plus fréquentes. Une liaison fonctionnelle avec la Halle à Grains, qui fera également l’objet de travaux, permettra à ce nouvel équipement de disposer, le cas échéant, d’une salle de 180 m2, et une cour complémentaire.

L’investissement global s’élève à plus de 3,8 millions d’euros, dont une subvention obtenue par notre ville, dans le cadre de la Dotation Politique de la Ville d’1,3 million d’euros. Mise en service prévue pour le premier semestre 2023.

Je reviens sur la délibération précédente, au sujet de l’extension du groupe scolaire Jules Guesde, liée au programme Puisoz-Grand Parilly. Nous anticipons la montée des effectifs, et veillons à ne pas saturer le groupe scolaire Parilly. Un avenant au PUP, dont il faut signaler que la participation de l’aménageur au financement de salles de classes, a été revue à la hausse, a prévu la mise en place d’un périmètre scolaire commun, entre Jules Guesde et Parilly, afin de rééquilibrer leurs effectifs, à compter de 2021. Au total, la prospective scolaire sur ce secteur, prévoit l’ouverture de 8 classes d’ici 2023 (3 en maternelle, 5 en élémentaire). L’équivalent de 12 salles de classes, un nouveau restaurant scolaire pour la maternelle et pour l’élémentaire, avec des services en mode self, verront le jour en septembre 2023, dans le respect, là encore, de normes de développement durable pointues, intégrées au projet initial. L’investissement de notre ville est de 8 millions d’euros.

Ces deux programmes inaugurent, de la plus belle des façons, notre nouveau pacte communal. Bon nombre de nos 150 engagements concernent la jeunesse, l’éducation, l’accès à la culture, au sport pour tous. Les six prochaines années seront denses en la matière. Mais avant de nous projeter à moyen terme, la réussite de la rentrée 2020 reste essentielle, pour les écoliers et collégiens, que les mois de confinement et la courte reprise qui a suivi, ont pu démobiliser ou encore retarder, dans le cycle de leur apprentissage. Notre vigilance sera accrue.

Je vous remercie.