Convention CDG 69

Voir toutes les actualités

Conseil municipal du 3 février 2020, rapport N°13 : « Convention entre la Ville de Vénissieux et le Centre de Gestion de la fonction publique territoriale du Rhône et de la Métropole de Lyon. »

Il va de soi que la convention entre notre ville, et le Centre de Gestion de la fonction publique territoriale du Rhône et de la Métropole de Lyon, sera bien renouvelée, pour une durée de 3 ans.

Le Centre de Gestion a manifesté sa volonté de restructurer la médecine du travail. Depuis 1996, la ville conventionne avec le Centre de Gestion, en vue de la mise à disposition de médecins, pour assurer le suivi médical de l’ensemble du personnel. Je rappelle que c’est le Centre de Gestion qui choisit et nomme le médecin du travail, et non pas la Ville. Elle n’en est pas non plus l’employeur, conformément au souhait formulé par les syndicats, et par souci également d’objectivité et d’indépendance, dans le cadre des missions menées auprès du personnel.

A ce jour, le recrutement par le Centre de Gestion est en cours de finalisation. En attendant la nomination définitive, un médecin du travail a d’ores et déjà été mis à disposition de notre ville, depuis le 1er février, afin d’effectuer la transition.

Nous avons exploré plusieurs pistes, à l’occasion du renouvellement de cette convention. La mutualisation du poste avec d’autres villes, n’a pas pu se faire dans un premier temps, mais cette solution reste à envisager, et pourrait s’avérer pertinente, dans le cadre des contraintes budgétaires que l’Etat impose aux communes, année après année.

Nous aimerions également mettre l’accent, et renforcer le volet psychologique, dans l’approche globale de la médecine du travail. Accidents de la vie, lassitude psychologique, burn-out, il faut déceler, anticiper et accompagner les employés, lorsqu’ils traversent une période difficile, sans attendre l’expression des premières difficultés, des modifications d’attitudes ou de comportement. Les villes ont besoin de cet œil extérieur, de cette approche psychologique, pour étendre encore un peu plus, les compétences de la médecine préventive.

Notre ville tient à lutter contre la précarité, à sécuriser les parcours professionnels, à les rendre dynamiques, à travers notre gestion prévisionnelle des emplois, des effectifs et des compétences. Le plan pluriannuel de formation, le tutorat, la formation des encadrants, sont autant d’outils et d’atouts, pour continuer d’enrichir la fonction publique territoriale.

Beaucoup d’actions ont été entreprises, pour prévenir l’absentéisme, améliorer les conditions de travail des agents, et dans ce vaste ensemble, la santé et la médecine du travail, jouent un rôle prépondérant, auquel notre ville prête une vive attention.

Je vous remercie.