Conseil municipal : modification de périmètres scolaires

Voir toutes les actualités

CONSEIL MUNICIPAL DU 28 JUIN 2021

Intervention de Michèle PICARD sur les rapports n°19, n°20 et n°21 : Extension du périmètre commun pour les groupes scolaires du Centre et Flora Tristan. Création d'un périmètre commun pour les groupes scolaires Gabriel Péri et Anatole France, Gabriel Péri et Louis Pergaud.

La question des périmètres scolaires mérite mieux que des raccourcis ou des amalgames. Car cette question-là est complexe. Elle est au croisement de nombreuses thématiques : les politiques éducatives des gouvernements (rythmes scolaires, aujourd’hui dédoublement des classes en REP et REP+), l’adaptation et l’ambition intacte de notre PEDT, la nécessité d’une mixité sociale, la réussite éducative des enfants et l’attention à leur chronobiologie, l’extension et la création de nos groupes scolaires, etc. Il faut procéder par ordre, et inscrire tous ces éléments dans le court terme et le long terme.

Plusieurs informations pour commencer. L’inspecteur d’académie a confirmé le dédoublement des classes de grande section, au sein des écoles classées REP+, dès la rentrée 2021. A Vénissieux, 11 écoles REP+ sont concernées par un passage à des classes à 14 élèves, contre 28 précédemment. Ce sont 47 classes de grande section qui seront constituées à 14 élèves, en situation de co-enseignement, ou bien avec un seul enseignant, avec un groupe de 14 élèves. Un travail de concertation a été mis en place, entre la Ville et les acteurs de l’Éducation nationale, pour appliquer cette mesure. Un groupe de travail composé des Inspectrices de circonscription et de directeurs d’écoles volontaires, a permis d’étudier les différentes possibilités d’utilisation des locaux, et de mobilisation des postes ATSEM.

Comme toutes les villes populaires de l’agglomération lyonnaise et de France, cette réforme de l’éducation nationale, dont je ne juge pas le fond, nous contraint à pousser les murs, à utiliser au maximum de leur capacité nos équipements existants, et à repenser nos organisations humaines et matérielles, dans chaque groupe scolaire concerné. Bref, dans toutes les villes populaires, lesquelles concentrent le plus d’établissements REP et REP+, chacun avance sur un fil à chaque rentrée, que l’on soit à Lyon, Villeurbanne, Saint-Priest, Bron ou Saint-Fons.

Une autre information me semble très importante. La rentrée 2021 est marquée par une baisse des effectifs en maternelle de 0,3%, par rapport à 2020. C’est une première depuis plus de 15 ans, l’amorce et le signe tangible de la fin d’une vague, à laquelle nous avons fait face.

Pour éviter toute saturation des effectifs, trois périmètres scolaires seront modifiés à la rentrée prochaine : il s’agit de l’extension du périmètre commun, entre les groupes du Centre et Flora Tristan, et de la création de deux périmètres communs, entre Gabriel Péri et Anatole France d’une part, Gabriel Peri et Louis Pergaud d’autre part. Contrairement à ce que dit l’opposition, l’augmentation des effectifs n’est pas liée à l’imprévoyance ou à l’urbanisation de Vénissieux, mais à des mécaniques plus complexes et plus difficilement quantifiables, comme la rotation des familles dans les logements sociaux. Ces données passent à travers les mailles des statistiques ou prospectives.

J’aimerais rappeler quelques vérités à l’opposition, qui, en matière d’ambition éducative, est très mal placée pour donner des leçons. Deux groupes scolaires ont vu le jour à Vénissieux depuis dix ans, Joliot-Curie en 2013 et Flora Tristan en 2016. Quels sont les travaux en cours ? La fin de la réhabilitation du bâtiment principal du groupe scolaire Moulin-à-Vent. La fin des travaux de création d’un self dans le restaurant du même groupe, et la réfection de sa cour élémentaire. Le rafraîchissement des écoles maternelles Jean Moulin et Henri Wallon.

Le démarrage de la construction du nouveau bâtiment d’extension de Jules Guesde. La construction de la nouvelle Maison de l’enfance Max-Barel a été adoptée. Dois-je continuer ? Oui, pour les enfants, pour  les parents, pour toutes les familles de Vénissieux, la garderie du matin fonctionne depuis le mois de janvier, les accueils de loisirs le mercredi à la journée commenceront à la rentrée 2021. En ce qui concerne les outils pédagogiques, la Ville a répondu à l’appel à projets lancé par le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, afin d’étoffer l’équipement numérique dédié aux écoles élémentaires. Il est prévu de terminer intégralement, la dotation en vidéoprojecteurs interactifs de chaque salle de classe élémentaire, à l’horizon 2023. Le parc d’ordinateurs portables dédiés à l’usage des élèves, sera également renforcé, de même que l’achat de quelques petits matériels (webcam, casques micro), ainsi que l’expérimentation de l’environnement numérique de travail, sur des écoles élémentaires pilotes.

Alors oui, notre majorité municipale tient à l’éducation et à l’émancipation de ses enfants, elle tient à ses écoles, à améliorer les conditions de travail du personnel et des enseignants. Oui, elle se bat et se battra toujours contre le déterminisme social, contre la discrimination territoriale, pour l’épanouissement et l’apprentissage de sa jeunesse, pour une école publique, laïque et gratuite. C’est plus qu’une ambition ou une tradition, c’est notre devoir, et c’est notre responsabilité !

Je vous remercie.