Signature des Chartes d'Entreprises et Quartiers

Voir toutes les actualités

Mardi 21 novembre 2017.

Avec Emmanuel Aubry, Préfet secrétaire général, Préfet délégué à l’égalité des chances, Nathalie Frier, Maire de Saint-Fons, conseillère métropolitaine et les entreprises engagées, nous avons signé hier à la Coursive d’entreprises de Saint-Fons, la Charte « Entreprises et quartiers », un levier de développement économique et social des quartiers prioritaires. Cet outil renforce et complète les dispositifs déjà existants à l’image de la Charte de Coopération conduite à Vénissieux avec les entreprises implantées sur le territoire.

Dans un contexte économique et social de plus en plus difficile pour les populations les plus fragiles, la charte « Entreprises et Quartiers », est une initiative importante de mobilisation de tous les acteurs de l’économie. Pour rapprocher les quartiers prioritaires de la politique de la ville et le monde des entreprises. Pour favoriser l’emploi des jeunes de ces quartiers, au travers d’actions ciblées dans le domaine de l’éducation, la formation, l’insertion, l’emploi et le développement économique.

La signature de la charte « Entreprises et Quartiers » scelle un partenariat entre l’État et les entreprises sur nos territoires. Elle créée une dynamique pour permettre aux habitants, à notre jeunesse, de faciliter l’accès à une formation, à un emploi et encourager la création d’entreprise.

Vénissieux possède un tissu industriel riche et varié :

  •  3 300 entreprises (de grosses entreprises, des PMI / PME, des activités innovantes, à la pointe de la technologie, des activités industrielles performantes),
  •  29 000 emplois, dont plus de 30 % d’emplois privés dans le secteur industriel.

A Vénissieux, nous avons toujours considéré les entreprises comme des acteurs à part entière qui contribuent au dynamisme et au rayonnement de la Cité.

La Ville s’investit pour inciter les entreprises à s’implanter sur son territoire, les accompagner dans leur évolution et développer des emplois de proximité.

  • Création de zones d’activités : Parc ERM, site Bourdarias, Pyramidion, Couloud…

Comme toutes les villes populaires, Vénissieux est durement touché par le chômage plus de 20 % de la population est à la recherche d’un emploi. Un taux qui atteint 40 % dans certains quartiers. Dans ce contexte difficile, Vénissieux mène une politique d’ambition. En mettant au cœur de ses priorités l’emploi, l’insertion, l’accompagnement professionnel.

C’est le travail réalisé en lien avec la CCI de Lyon, Pôle emploi et la Mission Locale. C’est notre volonté de travailler avec les lycées de la Ville au développement de nouvelles filières de formation en lien avec le bassin d’emplois (Carso). Nous travaillons à l’élaboration d’un véritable pacte entre les entreprises, les Vénissians et la Ville. C’est tout le sens de la Charte de Coopération ville-entreprises, lancée en juin 2015. Créer un réseau local d’entreprises fort qui met en place des actions territoriales autour de l’emploi, de la découverte des métiers. Des entreprises de toutes tailles, issues de tous les secteurs géographiques, d’activités diverses et de rayonnement local ou international.

Notre objectif :

  • Rapprocher les jeunes du monde du travail,
  • Créer des passerelles entre tous les acteurs de l’activité économique et de l’emploi

Une ville déterminée à actionner tous les leviers, pour favoriser l’accès à l’emploi, la formation professionnelle, la découverte des métiers, en lien avec les organismes d’insertion, de formation, et l’ensemble de nos partenaires. Des organismes de formation essentiels, fragilisés aujourd’hui, alors qu’il faudrait au contraire les renforcer. Pour ma part, je crois plus que jamais au triptyque Education / Formation / Emploi pour sortir notre jeunesse de la spirale du chômage. Depuis 2 ans, les entreprises ont participé à plus de 40 actions organisées par la Ville.

Exemples d’actions :

  • Autour de l’emploi et de la découverte des métiers : ateliers de simulation d’entretien, visites d’entreprises pour les demandeurs d’emploi, recrutements, participation à la Journée Vénissiane des métiers et de l’emploi (60 exposants dont 41 entreprises, 13 organismes de formation, plus de 1 000 participants, près de 2 500 rencontres), parrainage de créateurs d’activités..
  • En faveur du public scolaire : parrainage des classes de 3ème, accueil de stagiaires…  Aujourd’hui, ce sont 100 entreprises qui ont accepté de poursuivre et développer ces actions partenariales.

Vénissieux, ce sont aussi nos grands projets d’aménagements :

  • Le programme Parilly / Puisoz va offrir des opportunités d’activités aux entreprises locales et d’emplois aux Vénissians. On peut estimer à plus de 2 300, le nombre d’emplois attendus. Près de 970 emplois pour les commerces et 1 360 pour le tertiaire.
  • Avec l’implantation des enseignes Ikea et Leroy Merlin, ce sont plus de 550 emplois transférés des magasins de Saint-Priest et 170 créations d’emplois. Plus de 15 000 heures d’insertion ont été générées par les clauses de la Ville dans les marchés publics.
  • L’extension du laboratoire CARSO.
  • Le prochain technicentre de la SNCF qui accueillera 600 salariés à l’horizon 2019.

Accroître l’implication des entreprises dans le développement économique et social des quartiers prioritaires est un enjeu majeur. Les entreprises sont des acteurs essentiels pour l’insertion sociale et l’intégration des populations. Un élément fort pour lutter contre l’exclusion et réduire les inégalités entre les territoires.

La Charte « Entreprises et quartiers » est un levier de développement économique et social des quartiers prioritaires. Un outil qui renforce et complète les dispositifs déjà existants à l’image de la Charte de Coopération conduite à Vénissieux avec les entreprises implantées sur le territoire.