Le chant des partisans, un hymne intemporel à la liberté

Voir tous les coups de cœur / coups de gueule

Début 1943, l’écrivain-journaliste et futur académicien, Joseph Kessel et son neveu Maurice Druon, traduisent sur le coin d’une table, les paroles d’une chanson qui deviendra un hymne à la liberté, à la dignité et au courage, « le chant des partisans ».

C’est Anna Marly qui a composé, en Russe, les paroles et la musique, en hommage aux partisans soviétiques qui combattent les nazis. Lorsque Joseph Kessel entend ce chant pour la première fois, au quartier général des forces libres à Londres, il est totalement bouleversé par l’interprétation de l’auteure.

Très vite « Le Chant des Partisans » va devenir l’hymne de la Résistance.