Jury national des villes et villages fleuris

Voir toutes les actualités

Mardi 28 août 2018.

Vénissieux possède 4 poumons verts (le parc des Minguettes, les Grandes Terres, le parc Louis-Dupic, le parc de Parilly), que nous souhaitons mieux relier entre eux par des voies ou des mails piétons et cyclables.

Vénissieux, ville urbaine et verte.

Vénissieux fait partie de la Métropole de Lyon qui compte 59 communes. Sa superficie est de 1 540 hectares pour une population de 62575 habitants. 3ème ville du département du Rhône et 7ème ville de la région Auvergne-Rhône-Alpes. 500 associations, 28 500 emplois sur la commune et 2 560 entités commerciales.

Vénissieux possède 617 hectares de surfaces vertes (publiques / privées) soit 40 % de sa superficie totale

Ville industrielle et populaire, Vénissieux a toujours apporté une attention particulière à l’intégration d’espaces paysagers ou de jardins collectifs dans ses projets urbains

  • Favoriser le vivre ensemble, créer des lieux de vie est au cœur de nos préoccupations.

Vénissieux possède 4 poumons verts (le parc des Minguettes, les Grandes Terres, le parc Louis-Dupic, le parc de Parilly), que nous souhaitons mieux relier entre eux par des voies ou des mails piétons et cyclables.

La ligne verte du tramway T4 traverse notre ville.

Une ville historiquement attachée à la qualité de ses espaces verts.

Jusqu’aux premières révolutions industrielles, Vénissieux fut un village agricole constituant un des greniers de Lyon avec des cultures de céréales, de vignes, de légumes.

À la fin du 19ème siècle, de nombreux rosiéristes mondialement connus étaient implantés sur la commune : Jean-Baptiste Croibier, André Schwartz, César Chambard, Joseph Pernet Ducher, créateur de la rose Soleil d’Or, 1ère rose jaune, dont un square de notre ville porte le nom.

Améliorer la qualité de vie des habitants, donner une image valorisante de la Ville, développer l’économie locale, favoriser le lien social, protéger et valoriser l’environnement, constituent les enjeux majeurs de l’équipe municipale.

Chaque année nous consacrons  555 000 euros de notre budget à la maintenance des espaces verts.

  • 164 hectares d’espaces verts et près de 7 200 arbres gérés par la Ville,
  • 85 Agents affectés au service Espaces Verts + 2 apprentis,
  • Les serres municipales permettent de produire 110 000 plantes / an pour le fleurissement des massifs,
  • 3 400 m2 de massifs de plantes saisonnières répartis sur 122 massifs pleine terre,
  • 10,08 hectares d’aires boisées.

Depuis des années, le service Espaces Verts est sensible à la préservation de notre environnement. Depuis les années 1990, la PBI (Protection Biologique Intégrée) a été instaurée dans les serres de production.

Les espaces verts sont arrosés principalement avec de l’eau brute provenant de forage. La ville dispose aujourd’hui de 13 forages.

Les déchets verts produits par les services sont valorisés par le biais d’un prestataire qui dispose d’une plate-forme de compostage. Les déchets d’élagage, sont compostés ou transformés en plaquette pour le chauffage urbain.

L’utilisation d’engrais chimiques a fortement diminuée puisque nous utilisons principalement des engrais organiques, notamment sur les terrains de sport.

Une ville attentive à développer de nombreuses actions et animations autour du jardinage ou de l’environnement.

  • 6 associations de jardins familiaux,
  • 1 jardin d’insertion aménagé par la ville et gérée par l’association « Le Passe Jardins »,
  • 3 jardins partagés présents sur la commune (Jules Guesde et Darnaise) et le dernier inauguré en mai dernier « le Moulin Vert » dans le quartier Moulin-à-Vent.

En 2017, un jardin sensoriel aménagé dans une résidence de personnes âgées.

56 jardins pédagogiques suivis et accompagnés par le service Espaces Verts dans les groupes scolaires, crèches et centres sociaux pour impliquer notre jeunesse dans les actions environnementales

Un composteur installé à la maison de l’enfance Joliot-Curie et Jules Guesde.

La maternelle Jules Guesde a obtenu le prix d’honneur du concours départemental des écoles fleuries en 2017.

Le concours des balcons et maisons fleuris rassemble chaque année plus d’une centaine de participants.

La Ville participe régulièrement aux Floralies, la plus importante manifestation florale de la Région.

Un moment unique d’échanges et de partage des savoir-faire de nos jardiniers municipaux.

Depuis des années, nous menons une action déterminée, pour améliorer le cadre de vie et le quotidien des Vénissians, à travers l’embellissement de tous les quartiers, mais aussi de nos actions et campagnes de sensibilisation à la propreté.

Le conseil municipal d’enfants est fortement impliqué dans la semaine de la propreté et notamment les membres de la commission environnement.

Une ville récompensée pour la qualité et la réalité de ses actions.

Le Label « Agenda 21 local France » décerné à Vénissieux en 2013.

  • L’agenda 21, 2017/2022 « Vénissieux 2030, humaine et durable, solidaire et citoyenne » prévoit plus particulièrement de préserver un environnement urbain de qualité.

Depuis la fin des années 1980, Vénissieux est labellisée 3 fleurs au concours national des villes et villages fleuris.

  • Une reconnaissance nationale qui vient récompenser les efforts de la ville en matière d’embellissement, mais aussi de propreté, de cadre de vie et de qualité d’aménagement.
  • Depuis l’obtention de sa 4ème fleur, en 2015, Vénissieux a pris en compte les préconisations du Jury (améliorer le terre-plein avenue Pierre Semard et les plantations avenue Charles de Gaulles).

La Ville a obtenu, en 2016, le label européen Cit’ergie pour 4 ans, label d’excellence pour son plan Climat Energie Territorial.

Une ville attentive à mettre au cœur de ses projets urbains, un esprit paysager.

Avec l’arrivée du tramway, notre ville a retrouvé une attractivité avec des promoteurs et des entreprises qui viennent s’y installer.

Dans nos nouveaux projets, nous avons une attention particulière pour la préservation du cadre de vie.

  • Le futur PLU-H élaboré en intégrant les directives issues du Grenelle de l’Environnement prévoit un accroissement du « vert » dans son ensemble.
  • Tout nouveau projet de construction sera conçu tant dans sa qualité architecturale que dans l’aménagement des espaces libres, en se fondant sur les caractéristiques paysagères ou la sensibilité écologique du lieu.
  • Les zones naturelles compteront 5,5 % d’hectares supplémentaires, soit un total de 174,70 hectares.
  • 16,3 % de la commune sera couvert par des zones naturelles et agricoles.
  • La superficie des protections des espaces végétalisés passe de 94,62 hectares à 191,2 hectares, soit une hausse de 102 %.

L’îlot Romain Rolland, au centre-ville :

  • 400m2 de surface aménagés, des jeux pour les enfants, une aire de détente… Le nouveau square Général Pierre Robert de Saint-Vincent s’intègre à l’îlot Romain-Rolland et permet aux habitants du quartier de profiter d’un espace nature.

Le Grand Parilly : un nouveau quartier qui allie activités commerciales, logements, services, commerces de proximité et espaces paysagers.

  • 20 ha aménagés.
  • 6 ha d’espaces publics dont 1,7 ha d’espaces verts, plus de 400 arbres plantés et 222 baliveaux et cépées.
  • 600 logements.
  • 400 logements spécifiques (résidences étudiantes et intergénérationnelles ou séniors).
  • 2 000 emplois attendus.
  • Développé au nord de la commune, il accueillera, d’ici 2019, deux grandes enseignes commerciales : Leroy Merlin et Ikea.

Les objectifs du projet :

  • Développer un quartier avec une ambition forte en matière de qualité architecturale et paysagère.
  • Développer un pôle commercial attractif et dynamique.
  • Créer des espaces publics végétalisés afin de prolonger la végétation du parc de Parilly jusqu’au cœur du quartier et offrir ainsi un cadre de vie agréable aux habitants.

À Vénissieux, nous mobilisons toutes les forces pour développer un environnement qui soit à la fois humain et durable. Nous portons l’exigence d’un cadre de vie de qualité et d’un bien-être pour l’ensemble de la population.

Lors de la visite qui va suivre, vous allez découvrir notre ville urbaine et verte.

Je vous souhaite à toutes et à tous une excellente visite à la découverte d’une ville qui, au-delà de tous les préjugés, saura vous séduire.