Journée de valorisation des pôles ressources des circonscriptions

Voir toutes les actualités

Vendredi 27 avril 2018.

Permettre à chaque enfant de se construire, pour construire le monde, est un défi que nous relevons tous ensemble, par nos actions diversifiées. Notre pacte communal est tourné vers l’enfance et la jeunesse. C’est l’une de nos priorités.

Je veux, tout d’abord vous souhaiter la bienvenue dans cette salle municipale Joliot-Curie.

Remercier monsieur Guy Charlot, Directeur académique des services de l’Éducation Nationale du Rhône, de m’avoir invitée à l’introduction de cette journée de travail et de réflexion, autour des Pôles Ressources.

Vous redire, que la Ville de Vénissieux est toujours satisfaite de pouvoir répondre à vos demandes, dans le cadre de nos relations partenariales.

Il est un proverbe africain qui nous rappelle que “Pour qu’un enfant grandisse, il faut tout un village.”  .

Et vous connaissez mon attachement, à la nécessaire coopération de tous les acteurs du territoire, en matière d’éducation.

Permettre à chaque enfant de se construire, pour construire le monde, est un défi que nous relevons tous ensemble, par nos actions diversifiées.

Notre pacte communal est tourné vers l’enfance et la jeunesse. C’est l’une de nos priorités.

Dans un contexte de contraction des budgets des collectivités territoriales, avec la baisse des dotations, la Ville de Vénissieux fait le choix de prioriser l’éducation, en consacrant :

  • 18% de son budget à l’école,
  • 12% au sport et à la jeunesse,
  • 8% à la culture.

L’ambition éducative de Vénissieux ne date pas d’aujourd’hui, puisque des 1966, notre ville créait la première direction de l’enfance de France, et en 2001, le 1er contrat éducatif local.

En 2013, suite à la réforme des 4 jours et demi de classe, nous avons voulu construire un véritable Projet Educatif de Territoire, ambitieux, et couvrant la totalité des temps de l’enfant.

Ce PEDT a vu le jour, après un an et demi d’une large concertation avec tous les partenaires concernées

  • l’Inspection de l’Éducation Nationale, les enseignants, les partenaires socio-éducatifs (sportifs, culturels), les parents, et les agents de la Ville.

Ce PEDT illustre la démarche éducative globale, que nous mettons en place.

Des priorités indispensables ont été fixées :

  • Réduire les disparités d’accès aux actions éducatives ;
  • Harmoniser et favoriser la continuité pédagogique, entre temps scolaires et extra-scolaires ;
  • Accentuer la valorisation de la parole des enfants et adolescents.

Dès 2014, des activités éducatives et de loisirs, ont été développées

L’intérêt de l’enfant est bien entendu le cœur du dispositif, et doit rester la priorité de tous les acteurs éducatifs.

C’est dans cet esprit que nous avons engagé le travail partenarial, nécessaire au positionnement de la commune, pour la rentrée 2019,

  • Avec des mesures et des horaires, adaptés aux besoins des enfants.

Au travers des Pôles Ressources, l’école veut impulser un travail en synergie avec ses partenaires, pour une meilleure prise en charge de chaque situation particulière.

La Ville de Vénissieux poursuit ce même objectif, au travers de différents dispositifs

  • Le PRE (Projet de réussite éducative),
  • L’Atelier Santé Ville dans la concertation, et le travail en commun des différents partenaires santé.

Certains des objectifs de notre PEDT, participe aussi de cette démarche de prise en compte des situations particulières et difficiles avec la construction de réponses appropriées, à la diversité des besoins et des demandes.

Depuis 2017, nous avons intégré un volet santé au PEDT, pour une meilleure prise en compte des enfants en situation de handicap

Nous savons tous l’importance de croiser les énergies, les compétences et les dispositifs, pour porter plus loin la question de l’inclusion.

C’est ce qui nous engage à tenir des ambitions éducative fortes, qui font aujourd’hui figure d’exceptionnalité dans la Métropole.

  • Les infirmières scolaire, financées par la Ville de Vénissieux, sont évidemment un rouage important de l’inclusion, tout comme les maisons de l’enfance, les Equipements Polyvalents Jeunes.
  • Nous faisons également le choix budgétaire de maintenir autant de poste d’ATSEM que de classe, dans chaque école maternelle.

Mais nous devons porter un regard attentif, au-delà du champ scolaire. Un autre axe fort, sur lequel nous travaillons, est l’accès du plus grand nombre à la pratique sportive, notamment pour les personnes handicapées.

Accompagnement et soutien des clubs, qui favorisent l’accès des personnes handicapées à leur structure.

  • Par l’aménagement d’installations adaptées,
  • Par une autre approche des enseignements et de l’encadrement.

Une convention a été signée avec le Centre de Recherche et d’Education par le Sport et la Santé, pour soutenir les clubs dans leur quotidien, sur la question du « sport et du handicap ».

Cela a entraîné la création, depuis mars 2017, d’un observatoire du sport et du handicap, piloté par le CRESS, auquel adhère un grand nombre de structures associatives et institutionnelles.

Nous envoyons un signe fort, une impulsion, pour que le sport amateur à Vénissieux, fasse tomber les barrières des discriminations, qu’elles soient physiques ou culturelles.

Ce message, nous le portons également lors des reconnaissances vénissianes, où nous mettons à l’honneur des personnalités, des sportifs en situation de handicap, ou des associations qui agissent pour changer le regard.

Nous avons une vraie volonté à ce que Vénissieux soit un territoire accueillant, pour les structures et les dispositifs, incluant

  • IME Jean-Jacques Rousseau,
  • Le Centre d’action médico-sociale Rosa-Parks, qui accueille des grands prématurés et des enfants handicapés.
  • L’ ouverture d’une classe à Anatole France, dédiée aux élèves souffrant de troubles du spectre autistique.

Je voudrais saluer l’ensemble des partenaires présent ce jour, et vous souhaiter de très bons travaux.

Vous me permettrez juste un petit mot pour les élèves du Lycée Hélène Boucher, qui ont été sollicités ce jour, pour fournir les repas, et souligner l’excellent travail, auquel ils nous ont habitués.

Je vous remercie.