Conseil municipal d’enfants Anne Frank

Voir toutes les actualités

Vendredi 23 novembre 2018.

Convaincre, incarner, porter une idée, l’exposer à l’avis des autres et à la contradiction, c’est ce chemin que vous avez choisi : d’abord candidat, et être un jeune élu de Vénissieux,  à l’occasion de l’installation de ce nouveau Conseil municipal d’enfants Anne Frank.

La première étape démocratique, vous l’avez franchie, avec envie et succès. Chacun de vous a mené une campagne, pris la parole, exposé ses projets et ses attentes, devant ses camarades de classes.

Convaincre, incarner, porter une idée, l’exposer à l’avis des autres et à la contradiction, c’est ce chemin que vous avez choisi : d’abord candidat, et aujourd’hui, à l’occasion de l’installation du nouveau CME, être un jeune élu de Vénissieux.

C’est une première étape, et d’autres, bien sûr, vont suivre, tout au long du mandat qui s’ouvre. Ce qui vous attend, c’est un apprentissage passionnant, des règles démocratiques, de la concrétisation de vos projets, dans le quotidien des Vénissians, au cœur des groupes scolaires, ou au cœur de notre ville.

Aujourd’hui, vous pouvez donc être animés, d’un sentiment de fierté et d’utilité. Car servir l’intérêt général, c’est une fierté bien réelle, votre fierté, dont votre famille, votre entourage et tous les Vénissians, vous sont d’ores et déjà reconnaissants.

L’intérêt général ne connaît pas de frontière, il n’attend que vos envies, vos idées, et votre détermination à améliorer les choses, pour le plus grand nombre.

Fierté également, de s’inscrire dans l’histoire du Conseil Municipal Enfants de Vénissieux, dont les chapitres et les actions s’additionnent, depuis sa création.

Vous formez le 4ème conseil municipal enfants de notre ville, après les promotions Guy Fischer en 2012, Malala en 2014 et Nelson Mandela en 2016. Quel sera le nom de votre promotion ? Nous le saurons tout bientôt, au terme de notre vote parmi trois femmes exemplaires : Anne Frank, Marie Curie et Simone Weil.

Vous avez donc de beaux aînés, et les jeunes élus qui vous ont précédés au CME, sont aussi là pour faire le lien, vous aider, et vous accompagner dans ce passionnant apprentissage des règles démocratiques. Par ailleurs, je remercie ceux qui sont présents ce soir.

Qu’on se comprenne bien, les 46 jeunes élus que vous êtes, n’ont pas à être impressionnés, ni paralysés par vos nouvelles fonctions. Il ne s’agit pas de copier ce qui a été fait, mais d’innover, d’imaginer, bref, d’être vous-mêmes, avec le regard que chacun de vous porte, sur le monde qui nous entoure.

Le rôle des élus, c’est aussi d’entrer dans le concret, de connaître la réalité du terrain, d’adapter la réponse aux besoins qui s’y manifestent, et aux moyens dont on dispose, de faire preuve de réalisme, tout en restant ouvert à l’évolution du projet.

Trois commissions sont là pour faire avancer vos travaux et vos thématiques : Ecole et loisirs ; Solidarité ; Environnement. Les résultats de la promotion Nelson Mandela qui vous a précédé, donnent une idée de la diversité d’actions, qu’à votre tour vous allez initier.

Citons, entre autres, les rencontres intergénérationnelles, dans les résidences de personnes âgées, la participation à la Fête de la solidarité et à la Semaine de la propreté, la construction d’hôtel à insectes à Parilly, ou encore les visites au mémorial des enfants d’Izieu, et au Centre d’histoire de la Résistante et de la déportation à Lyon.

A vous donc d’innover, d’imaginer, d’agir selon vos sensibilités, et en fonction de vos centres d’intérêt, pour l’amélioration du cadre de vie, en faveur des solidarités entre générations, pour l’accès aux loisirs, ou encore, le quotidien dans nos écoles.

Il n’y a pas de démocratie sans règles, pas plus qu’il n’y a de démocratie bien portante, sans la nécessité de la faire vivre, au plus près des jeunes générations.

Nous avons cette chance de partager, au quotidien, la démocratie, garante de nos libertés individuelles, mais aussi de nos obligations collectives. La démocratie se vit, se respire, elle s’apprend également, car elle repose sur le respect de l’autre, la liberté de pensée, la tolérance, la laïcité, la solidarité, etc.

C’est à nous de diffuser ces valeurs, de vous les transmettre, des valeurs que vous croiserez, dans la pratique et l’exercice du conseil municipal.

Je voudrais pour finir remercier les enseignants, les parents et tous nos services, qui se mobilisent pour vous accompagner vers la citoyenneté, et vous accompagner dans vos fonctions de jeunes élus.

Détermination, part de rêve, d’utopie, d’audace et de conviction, je souhaite à chacun de vous, un mandat de tous les possibles, et de toutes les concrétisations.

Je vous remercie.