Clôture de la semaine de la propreté

Voir toutes les actualités

Jeudi 5 avril 2018.

Cette semaine de la propreté a pour but de sensibiliser les Vénissians à la propreté urbaine, au tri des déchets, et de valoriser le travail des personnels d’entretien. Afin que chacun se sente concerné, s’approprie l’espace public, pour mieux le respecter et le faire respecter.

Notre ville se félicite de cet engagement éco citoyen qui se renforce, année après année, au fil des nombreuses actions menées sur notre territoire.

L’écocitoyenneté, c’est contribuer au développement des idées, et des actes en faveur de l’environnement, pour une construction collective du cadre de vie.

Il en va, bien sûr, de la responsabilité des politiques de proximité que nous menons.

Mais il est évident que, sans l’implication des habitants, les résultats ne seraient pas à la hauteur de nos ambitions.

À Vénissieux, depuis de nombreuses années, un axe fort de notre politique municipale concerne l’amélioration du cadre de vie, dans tous les quartiers, notamment par l’aménagement d’espaces publics de qualité, le fleurissement, et l’entretien de notre patrimoine.

Nous sommes convaincus que le développement humain durable, est l’un des enjeux clés de l’avenir des grandes agglomérations.

Nous constatons collectivement, que nos efforts conjugués portent leurs fruits, tant l’amélioration du cadre de vie et l’embellissement de Vénissieux, sont une réalité incontestable.

Cette évolution positive ne nous empêche pas de regarder la situation avec franchise. En matière de propreté, beaucoup de choses restent à faire.

Nous le constatons, ici et là, au cours des visites de quartiers, dépôts sauvages, canettes, mégots, déjections canines, autant d’incivilités qui restent à rectifier.

Cette semaine de la propreté a pour but de sensibiliser les Vénissians à la propreté urbaine, au tri des déchets, et de valoriser le travail des personnels d’entretien. Afin que chacun se sente concerné, s’approprie l’espace public, pour mieux le respecter et le faire respecter.

La semaine de la propreté entre dans une stratégie globale de développement humain durable, où les Vénissians sont acteurs.

Dès 2008, avec la création du Conseil Citoyen du Développement Humain et Durable, c’est un pacte écologique et citoyen, qui a été passé avec les habitants, et les acteurs de la Ville.

En 2011, nous lancions notre agenda 21.

Les acteurs de notre territoire peuvent, aujourd’hui, se prévaloir de réalisations significatives, chiffrées, innovantes et exemplaires.

Un travail récompensé par l’obtention, en janvier 2017, du label européen Cit’ergie, qui salue l’exemplarité des politiques menées, en matière d’énergie et de climat. Vénissieux a ainsi rejoint les 23 communes labellisées Cit’ergie.

Avec notre nouvel agenda 21: « Vénissieux 2030, Humaine et Durable, Solidaire et Citoyenne » nous avons choisi de donner une continuité à cet élan.

Notre volonté est double : consolider l’existant, et faire émerger de nouvelles priorités, relatives, notamment, au champ de l’économie sociale et solidaire.

Le thème du Réemploi est à l’honneur durant cette semaine de la propreté.

Le réemploi c’est la solidarité, avec la collecte de vêtements organisée dans les écoles, en partenariat avec le conseil municipal d’enfants et Emmaüs Lyon.

Mais également pour tous les Vénissians, le vendredi 6 avril, place Léon Sublet

Le réemploi, c’est la production de matières organiques fertilisantes, avec le développement des composteurs partagés.

C’est aussi, la lutte contre la société de consommation,

  • Avec par exemple, la deuxième vie donnée aux vélos, dans les ateliers d’auto-réparation.

Nous pensons qu’au cœur du développement durable, figure obligatoirement la dimension sociale :

Réduire les inégalités, lutter contre la fracture sociale et territoriale, réduire le chômage et la pauvreté, les échecs scolaires, les injustices d’accès aux savoirs ou aux soins, c’est agir pour l’homme,

Notre nouvel agenda 21 vise à encore mieux inscrire les actions environnementales dans les urgences sociales, en insistant sur les dimensions solidaires et citoyennes, et en donnant une plus grande visibilité aux actions à caractère social et économique.

Je souhaite remercier les nombreux partenaires de cette semaine de la propreté 2018, et de cette soirée « faites de la propreté ».

  • Les Conseils de Quartier : Pasteur, Jules Guesde, Joliot Curie et Gabriel Péri,
  • Les associations : Janus France, Association Environnement Bonnevay Parilly, Emmaüs,
  • Les centres sociaux : Minguettes et Parilly,
  • Le CABV,
  • Les bailleurs sociaux : Grand Lyon Habitat, la Sacoviv, Lyon Métropole Habitat,
  • La Métropole de Lyon,
  • Les participants au défi Zéro Gaspi Zéro Déchets, qui nous raconteront leur expérience,
  • Les jeunes de l’EPJ Léo Lagrange, auteurs de cette belle fresque «Prends soin de ta planète»,
  • Le CME, toujours très actif sur les questions environnementales.

Je vous remercie.