4 arrêtés pour une vie digne

Voir toutes les actualités

La trêve hivernale prendra fin le 31 mars. La menace des expulsions locatives planera à nouveau sur de nombreuses familles en difficulté. La précarité s’enracine toujours plus profondément dans notre pays. Aujourd’hui, plus de 9 millions de nos concitoyens vivent en dessous du seuil de pauvreté.

Pour la neuvième année consécutive, Michèle Picard, maire de Vénissieux, conseillère métropolitaine, a pris de nouveaux arrêtés interdisant sur le territoire de la communal les expulsions locatives, les saisies mobilières et les coupures d’eau et d’énergies. Un acte responsable et assumé par l’élue de la République. Un acte de désobéissance nécessaire pour refuser l’intolérable :

  • Parce qu’il est temps de mettre un terme à ces pratiques qui portent atteinte à la dignité humaine.
  • Parce que l’expulsion ne fait qu’aggraver des situations déjà difficiles.
  • Parce que face à l’intolérable, il faut savoir dire stop.

Inlassablement, je poursuivrai mon combat contre l’injustice. Lutter contre les expulsions, c’est lutter pour le droit au logement, c’est se battre pour le droit de vivre dignement.

Ci-joint les 4 arrêtés vénissians transmis au Préfet du Rhône vendredi 30 mars 2018.